Le Maillon Faible

26 Juin 2019

Le Maillon Faible


 
  • Le test digital pour trouver le "maillon faible"
 
La personne testée serre pouce et index (de la main D) avec suffisamment de force.
 
Elle place ensuite la main G sur le premier chakra (sur le périnée)
 
La personne qui teste essaie d'ouvrir le cercle en tirant avec son index.

 
 
  • Le cercle ne s'ouvre pas facilement car les doigts offrent un maximum de résistance : CHAKRA BIEN ÉNERGISÉ
  • Il est très facile de briser le cercle : CHAKRA TESTÉ FAIBLE
 
Continuer de tester ainsi les autres chakra, jusqu'au septième (Couronne)
Noter le ou les chakra faible(s) : en effet, quelquefois, il y peut y en avoir plusieurs...
Il suffira alors de le(s) dynamiser.
 
Remarque : il existe un test similaire concernant Mulâ-bandha (la contraction-Racine, voir À propos de "Souffle"-Svara, Muladhara, Mula-bandha). Une personne exécute la contraction et en même temps forme avec ses pouce et index de la main D le fameux cercle. Une autre personne essaie d'écarter les deux doigts : plus cela lui est difficile, mieux la contraction est exécutée par son partenaire et s'il lui est impossible de bouger les doigts, c'est que la contraction est des plus efficaces...
 
 
  • Test kinésiologique
La kinésiologie (du grec ancien κ?νησις, kin?sis, "mouvement" et λ?γος, logos, "parole") est un terme qui désigne l'étude des mouvements humains, « la science du mouvement qui s'intéresse, en particulier, à l'utilisation thérapeutique des mouvements du corps ». Selon la Fédération des Kinésiologues du Québec, « le kinésiologue est un professionnel de formation universitaire diplômé en kinésiologie qui, par le biais d’une intervention personnalisée et sécuritaire en activité physique, contribue au maintien ou à l’amélioration de la santé des individus ». En France, le kinésiologue est davantage un thérapeute alternatif aux assises scientifiques plus diffuses et le terme "kinésiologie" y est communément utilisé pour désigner divers courants de kinésiologie appliquée, un système de diagnostic et de traitement mis au point par le chiropraticien américain George Goodheart à la fin des années 1960 et dont la principale caractéristique est l'utilisation de tests musculaires manuels pour déceler les déséquilibres de l'organisme (voir YogAZ : Différentes disciplines)
 
 
Assise, la personne testée porte le bras D sur le côté...
à 90° par rapport au tronc (parallèlement au sol)
Elle place ensuite la main G sur le premier chakra (périnée)
La personne qui teste essaie d'abaisser ce bras levé et tendu.
La personne testée doit s'opposer à cet abaissement par une résistance maximale.
- La personne résiste bien à la poussée : le chakra testé peut être considéré comme BIEN ÉNERGISÉ
- La résistance est faible : le chakra est aussi considéré comme FAIBLE
 
Noter le ou les chakra faible(s), il suffira alors de le(s) dynamiser.

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :